Le Centre Francophone étend ses services jusqu’à Scarborough

tumblr_o0a0ob7hhv1uik5tvo1_400

Passage obligé de tout francophone qui arrive à Toronto, le Centre francophone de Toronto rassemble les services les plus utiles afin de faciliter l’intégration de l’arrivant. Qu’il soit en PVT, réfugié, résident permanent ou même simple touriste, le Centre francophone de la rue College ouvre ses portes sur 4 étages et délivre des ateliers pratiques pour bien démarrer son installation et recueillir les meilleures informations couvrant des secteurs aussi épars que le logement, l’immigration, l’intégration ou les événements culturels. Il est aussi un formidable générateur de rencontre entre francophones des quatre coins du monde dont certains, posent, avec frénésie, leurs valises avant même de se trouver une chambre en ville.

S’il règne le long de la rue College, en plein cœur de Toronto, sachez que le Centre francophone est également présent à Scarborough depuis 2008 afin d’apporter les mêmes services à la population francophone de la municipalité située à l’Est de Toronto. Installée au Storefront, un organisme qui accueille plusieurs structures, l’antenne satellite de Scarborough offre les services d’aide au logement, d’aide à l’intégration, d’aide à remplir les différents formulaires d’immigration, les dossiers de parrainage, des ateliers d’aide à la recherche d’emploi, à trouver des écoles pour les enfants (programme PIDEF qui aide les familles et les enfants à s’intégrer dans le milieu scolaire et dans la société canadienne).

« Quand on parle du Centre francophone, les gens savent que c’est le 22 rue College, mais les francophones de Scarborough doivent savoir qu’il y a de la place aussi pour eux à Scarborough s’ils ne peuvent pas venir jusqu’ici. »

Ngalula Kalunda est directrice des services d’établissement au Centre francophone. Avec Norbert Piché, coordinateur du programme d’orientation, elle est fière du soutien moral que son équipe offre aux immigrants. Tous deux accompagnent étroitement les francophones de Scarborough dans leur parcours d’intégration.

«Un dossier d’immigration peut prendre trois ans. Certains clients ne viennent qu’une ou deux fois et c’est correct car leur cheminement est simple. Mais nous avons des clients qui restent avec nous deux ans, trois ans. On ne ferme jamais un dossier, c’est au client de dire “merci le Centre francophone, vous m’avez bien aidé ! », puis ils reviennent avec des membres de leur famille ou leurs amis”, précise la directrice des services d’établissement.

« Beaucoup de nos clients qui viennent de Scarborough nous disent à quel point c’est loin pour eux de venir jusqu’à Toronto. Pour certains, cela peut prendre une ou deux heures de trajet. C’est pour cela que nous avons décidé d’installer une antenne à Scarborough, afin d’offrir les mêmes services à la communauté francophone de Scarborough. » ajoute-t-elle.

Mais, attention aux amalgames. Il ne s’agit pas de deux centres distincts mais bien d’une antenne satellite, d’un bras tendu vers une communauté qui peinait à se rendre en centre- ville. Alors, le Centre francophone est venu à eux. L’antenne de Scarborough est une extension des services offerts et agit en élément de proximité afin de toujours mieux servir la communauté francophone sans léser qui que ce soit pour des raisons de localité.

«Cela fait 5 ans que nous sommes dans la région de Scarborough. Cela se passe très bien. Nous sommes déjà en contact avec les deux nouvelles écoles qui viennent d’ouvrir. » souligne Ngalula Kalunda qui insiste sur l’importance de la présence du centre dans les écoles pour accompagner les familles francophones.

capture-decran-2017-01-31-a-19-14-53

Offrant des services individuels depuis 2008 et devant une demande exponentielle, le Centre francophone a organisé son premier atelier de groupe dédié au programme de citoyenneté qui remporte un vif succès à Toronto. Cependant, le programme de citoyenneté présenté à Scarborough a été une version brève car comme le dit Ngalula Kalunda, « Les gens sont très intéressés par ce programme mais ce n’est pas un programme facile à déplacer dans la ville. On ne pouvait pas accaparer les locaux du Storefront pour 12 sessions. Les clients sont très intéressés par les ateliers. Ils ont commencé à nous demander si on ne pouvait pas commencer les mêmes ateliers que l’on dispense en centre-ville. Puis le Storefront a fait de nouveaux aménagements, il y a de plus en plus de salle disponible que l’on peut utiliser pour faire des sessions de groupe. »

A la jonction des axes stratégiques, au cœur même de la communauté francophone, le Centre francophone a très vite trouvé ses marques entre Lawrence Avenue et Kingston Road, à l’Est de Scarborough. Ngalula Kalunda et Norbert Piché se penchent déjà sur l’avenir de leur antenne. Pour l’heure, déjà 75 dossiers ouverts et des services qui vont s’étoffer au fur et à mesure des disponibilités des interfaces du Storefront. Prochainement, l’antenne offrira des services communautaires mais, en attendant, les services individuels sont pleinement assurés. L’antenne de Scarborough est ouverte exclusivement le vendredi sur rendez- vous au 4040 Avenue Lawrence Est.

Rappelons que le Centre francophone reçoit la communauté francophone au 22 rue College avec plusieurs ateliers et activités liés à la recherche d’emploi, la clinique d’aide juridique, la clinique de santé, les ateliers de connexion familiale (Connexion Bébé), des groupes de discussion sur des sujets de société et le volet culturel qui s’étoffe d’année en année offrant une programmation de qualité riche et variée.

D’ores et déjà, dès février, rendez-vous est donné à la Cathédrale Macedono-Bulgare (237 rue Sackville) avec le Mois de l’Histoire des Noirs, le 1er février, avec une soirée gratuite de découverte culinaire des pays d’Afrique (Congo, Cameroun, Sénégal, Mali) et des Îles caribéennes (Île Maurice, Guadeloupe, Martinique, Haïti). Une troupe de danse com- plètera la carte postale du voyage de dégustation des papilles et des sonorités colorées.

Entre 350 et 400 personnes, chaque année, se déplacent pour les célébrations du Mois de l’Histoire des Noirs au Centre francophone de Toronto.

Information:
Ngalula Kalunda / 416 922 2672, poste 43
Norbert Piché / 416 922 2672, poste 408

Centre Francophone de Toronto

Sabrina Delors pour Canoraa, 2014

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s