Spectale : “Rose, épines, cendres et dentelle” célèbre la femme.

Lina Blais et Nathalie Nadon, comédiennes au parcours multiple et talentueux, s’étaient promis de travailler un jour ensemble. Puis, leurs agendas respectifs a permis la rencontre artistique. Actrices pétillantes et passionnées, elles ont eu envie d’explorer un thème à leur image. Rose, épines, cendres et dentelle explore la femme sous toutes ses courbes.
 img_0554
Photo : Lina Blais (à gauche) et Nathalie Nadon  ©D.M.C. Productions 

Elles parlent de leur projet comme d’un acte spontané. C’est un spectacle de femmes sur les femmes. Cependant, les comédiennes sont catégoriques, il ne s’agit pas d’une pièce féministe. Bien au contraire. « Le thème de la femme s’est imposé à nous naturellement. Nous voulions une soirée entre filles parce que la dynamique est différente. Nous sommes des femmes comme toutes les autres, on aime se maquiller, se parfumer, être belle. Les hommes font partie de nos vies et grâce à eux, nous vivons toutes sortes d’émotions », ajoute Nathalie Nadon.Accompagnées d’une musicienne, elles vont enchaîner des interprétations d’extraits de théâtre, de poésie, de romans, de chansons et des compositions originales. D’Hermione à Célimène à Eva Ensler en passant par Lynda Lemay et Madame Bovary, elles mettent en scène une galerie de portraits à travers la détresse, la lucidité, l’insouciance, la laideur, la force, la légèreté et la beauté.

Si nous devions retenir un seul mot? « La force car ce mot ressemble à ma vie. Les femmes ont recours à la force intérieure pour avancer dans les épreuves », souligne Nathalie Nadon. Pour Lina Blais, c’est tout trouvé: « La beauté parce qu’elle peut se traduire dans plusieurs aspects et correspond bien à la femme, qu’elle soit courageuse, triste, survivante ou maternelle. » 

Professionnelles des arts, elles possèdent un parcours riche en expériences artistiques et humaines. Lina Blais a joué sur les planches du Théâtre français de Toronto et a interprété de nombreux rôles à la télévision. Nathalie Nadon revient d’une tournée de 60 spectacles avec le trio Les Chiclettes. Tout au long de leur carrière, les deux comédiennes ont incarné des personnages forts passant de la tragédie à la comédie avec une aisance déconcertante. Elles avaient donc de solides bases pour monter leur projet. Quand on prépare une pièce sur les différentes facettes des femmes, forcément, certaines inspirent plus que d’autres. Nathalie Nadon parle de sa mère comme d’une grande survivante. Sa sœur l’inspire beaucoup aussi. « Elle est dotée d’une plus grande sagesse que moi qui suis pourtant son aînée», sourit-elle.

Et d’autres vous marquent quelles que soient les raisons. « Je pense à cette femme Tooba Yahya qui a été reconnue coupable du meurtre de ses filles. J’ai beaucoup de difficulté à comprendre un tel acte, précise Linda Blais. J’aime à penser que les femmes ont le désir de se regrouper et de travailler ensemble. Il reste beaucoup de choses à faire dans le monde car ce sont elles les victimes. » 

img_0271

Rose, épines, cendres et dentelle se veut une exploration de la femme tout en la célébrant et retraçant ses nombreuses facettes. « Il n’est pas question de faire son procès », souligne Nathalie Nadon, avant de rappeler que le spectacle est avant tout un moment de joie et d’émotion. Elles se produiront au studio du Théâtre français le 8 mars pour la Journée internationale de la femme pour une représentation pour tous. La soirée du 9 mars est dédiée exclusivement aux femmes et sera suivie d’une rencontre avec les comédiennes.

Sabrina Delors pour Le Métropolitain, février 2012 CANADA

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s